Welcome to our New Forums!

Our forums have been upgraded and expanded!

Welcome to Our New Forums

  • Our forums have been upgraded! You can read about this HERE

[Traduction] Mort & Rites Funéraires dans le Satanisme Spirituel

Ælberiigor

Member
Joined
Dec 1, 2023
Messages
277
Location
France
HP Hooded Cobra 666, le 20/04/2024 - Death & Funerary Rites In Spiritual Satanism

C'est un sujet tiré des mises à jour de Joie de Satan qui vont être prochainement publiés sur le site. Parce que je crois que c'est un sujet intéressant, je le poste à l'avance.

Rites funéraires sataniques

Dans la Grèce antique et dans les Civilisations Anciennes, une attention majeure était accordée au mystère de la mort et aux droits funéraires qui suivent cet événement. Actuellement, l'ennemi, qui prêche des mensonges sur la réincarnation et supprime l'importance des Ancêtres dans la vie religieuse de l'humanité, promeut de fausses idées sur la mort qui incluent la peur, la terreur et le mensonge.

Dans les religions ennemies, nous entendons dire qu'un être humain vit "une fois", puis qu'il se dirige vers un jugement massif, entraînant probablement un tourment éternel ou une sorte de récompense étrange qui consiste à devoir chanter des louanges éternelles dans un endroit ennuyeux appelé "paradis". Rien de tout cela n'est réel, et il s'agit d'une simplification excessive qui n'est liée qu'aux canulars et aux fausses notions culturelles de l'ennemi.

Nos ancêtres savaient que la mort n'était qu'une transition vers le monde astral. L'âme passe et le corps est laissé derrière, car le corps est une accumulation d'énergie naturelle, et retourne donc à la terre. Bien que cela nous rende tristes et déprimés (ce qui est tout à fait naturel), ils étaient convaincus que l'âme se réincarnerait et serait à nouveau avec nous. Cette prise de conscience crée une conscience élevée chez les personnes vivantes, qui apprennent à traiter leur vie avec un niveau d'importance plus élevé, le même que celui de leurs ancêtres.

Dans les Civilisations Anciennes, les rites funéraires avaient les objectifs suivants :

1. Demander la miséricorde pour l'âme de la personne décédée.

2. Souvenir actif de la lignée

3. Un gage d'amour envers le défunt

La miséricorde, en tant que notion, est liée au fait que les dieux jugent les gens de manière favorable et bienveillante, leur donnent des connaissances disciplinaires et les corrigent dans les domaines où ils ont commis des erreurs, afin que l'âme puisse continuer à s'incarner et à s'améliorer au lieu d'empirer.

En ce qui concerne le deuil, il est normal, naturel et très important. Le degré de deuil d'une âme doit toujours être lié à cette question : Quel genre de vie cette âme a-t-elle mené, lorsqu'elle était en vie ? Pour les âmes qui ont été avancées et pures, l'événement de la mort n'est pas à craindre ou à s'inquiéter. Moins l'être humain et son âme sont importants, plus ils ont besoin d'amour, de soins et d'assistance pour passer (dans l'au-delà). Les Dieux fournissent bien sûr ces conseils, mais les êtres humains doivent aussi prendre soin des autres en leur apportant des connaissances spirituelles précises face au grand mystère de la mort.

L'ancienne prêtrise récite des bénédictions pour l'âme qui a quitté la vie. Si l'âme avait mené une vie vertueuse ou simple, ou si elle avait eu une mort héroïque, on savait qu'elle connaîtrait une grande transition, car les dieux la conduiraient en toute sécurité dans l'au-delà. Seules les personnes très mauvaises, qui constituent une minorité frappante, étaient celles dont la mort devait entraîner une dépression majeure, car le poids des péchés et de la fausseté d'une âme pouvait l'accabler pour sa prochaine vie. Tu trouveras plus d'explications à ce sujet dans d'autres liens de cette page Web.

À propos des funérailles sataniques : Cliquez ici [Lien]

À la mort d'un individu, celui-ci se rend dans le royaume de l'au-delà, connu sous le nom d'"Enfer" ou d'"Hadès". C'est là que se trouve la plus grande majorité des âmes des êtres humains. Contrairement aux croyances de l'ennemi qui prêche le feu de l'enfer et la damnation pour les plus petits péchés, les Anciens savaient que ces niveaux d'existence étaient là pour que l'âme puisse s'y rendre en toute sécurité, pour apprendre des leçons disciplinaires si elle a commis des erreurs, ou pour connaître les récompenses et la tranquillité jusqu'à sa prochaine vie.

Après que les dieux ont vérifié l'âme et ses erreurs, ils lui donnent une autre occasion de retourner dans le monde afin de rectifier ses erreurs et de s'améliorer. Les dieux connaissent ces erreurs et les expliquent à l'âme avant qu'elle ne passe à la vie suivante, et l'âme reçoit une carte du ciel qui lui permet de s'améliorer et de rectifier ses erreurs. Le processus de réincarnation est immaculé et ne comporte aucune erreur : Tout le passé d'une âme est pris en considération, de même que ses actions (ou son inaction) au cours de sa vie précédente.

Les cimetières de la Grèce antique étaient aussi des lieux de célébration et c'est pourquoi la plupart d'entre eux sont construits sur des lieux d'excellente énergie, mais surtout, à proximité des villes. C'est parce que les Ancêtres décédés sont considérés comme des membres de la société qui reviendront dans le monde à l'avenir.

Lorsque les enfants et les jeunes d'une famille fêtaient leur anniversaire, on les emmenait au cimetière, où ils rencontraient leurs grands-parents et autres ancêtres. Les mères y emmenaient les enfants pour leur raconter des histoires sur les défunts, afin de maintenir une relation forte entre la nouvelle génération et la dernière. On chantait des fleurs et des chansons pour ceux qui étaient partis, et il n'y avait pas de climat de peur ou de terreur à l'égard de la mort d'un individu.

Aux niveaux avancés de l'initiation, les gens étaient également emmenés sur leurs propres tombes, pour récupérer certains de leurs biens, ou pour voir et apprendre leur propre vie au cours de cette vie. Ce processus était considéré comme une procédure extrêmement sacrée et n'était réservé qu'aux plus hauts initiés. Les violateurs de tombes et les voleurs de tombes, étaient donc punis d'extermination dans les Civilisations Anciennes, car ils violaient les règles des Dieux.

Les rites funéraires les plus profonds sont accomplis par des adeptes spirituels, qui invoquent les dieux afin de faire passer les âmes des défunts en toute sécurité dans l'au-delà. Cela est fortement observé dans les mystères égyptiens. Chaque année, des fêtes étaient organisées pour célébrer la mort des ancêtres qui ont donné vie à la génération actuelle, pour reconnaître leurs erreurs et commémorer leurs victoires, afin que la génération future avance dans la vie et dans le temps avec un sens renouvelé de la gloire, de la mission et de l'objectif.

Dans le satanisme spirituel, la naissance et la mort sont célébrées de la même façon. Le but de la culture spirituelle est de faire en sorte que les êtres humains vivent des vies équilibrées et correctes, aussi loin que possible de l'ignorance. Lorsque cette vie est suivie, l'âme est absoute, purifiée et améliorée. Par conséquent, la mort n'arrive pas comme une forme de punition, mais comme une forme d'élévation et une transition majeure de renouvellement.

La mort, avec son avènement, peut emporter la vie, mais elle peut aussi emporter de nombreux problèmes matériels qui peuvent tourmenter une personne, tels que des blessures et d'autres maladies matérielles. Le suicide était mal vu et considéré comme le plus haut degré de lâcheté, car la vie était considérée comme le plus grand cadeau que l'on puisse recevoir, et elle l'est vraiment.

Les Romains de l'Antiquité célébraient également les générations passées et les ancêtres par des rituels élaborés, reliant le monde d'en bas à ceux qui sont décédés, au monde d'en haut et à ceux qui vivent. Le cycle de la vie était compris, avec ses tristesses et ses joies.

En tant que Sataniste Spirituel, vous devez comprendre ce qui précède. La compréhension de ce qui précède naît à l'intérieur d'un être lorsque l'âme est éveillée et qu'elle peut comprendre le cycle de la vie et de la mort et sa nécessité. Cette connaissance est mémorisée dans l'âme humaine, lorsque l'on progresse spirituellement. Idéalement, les niveaux de conscience les plus élevés permettent à un être humain de jeter un "coup d'œil" dans l'au-delà.

Par conséquent, la question de la mort peut être comprise. Les philosophes de la Grèce antique ont explicitement mentionné qu'un "philosophe doit se préparer à sa mort". Il s'agit d'une déclaration énigmatique et mystérieuse, car la philosophie est en même temps l'art de vivre et d'exploiter au maximum son potentiel. Pourtant, les deux réalités coexistent ensemble et se lient en un tout formulé, le but le plus élevé de ce processus étant toujours la déification de l'âme humaine et son ascension finale vers les niveaux des Dieux et de leurs mains aimantes.

Les pages suivantes vous en diront plus sur la vie après la mort et sur les niveaux et les couches qui la composent :


Funérailles sataniques : Le rituel

Le jugement de l'au-delà

Mener une vie spirituelle et ses avantages

Nos ancêtres et les rites ancestraux

La vie éternelle : Ce qu'elle signifie dans le contexte du satanisme spirituel

Les punitions de l'au-delà : La justice contre les âmes complètement corrompues

Le lien avec le démon gardien : La vie, l'au-delà et le voyage de l'âme
 

Al Jilwah: Chapter IV

"It is my desire that all my followers unite in a bond of unity, lest those who are without prevail against them." - Satan

Back
Top