AZAZEL – APOLLON : PAGE MISE À JOUR ET INFORMATIONS AVANCÉES

https://joyofsatan.fr

Ce forum est destiné aux francophones qui veulent établir une relation avec Satan et ses Démons et à ceux qui veulent sérieusement parler de Satanisme Spirituel, de Démons, de sorcellerie Satanique et plus encore.

Soyez poli. L'éducation et le respect avant tout.

Satan est le Créateur de l'Humanité. Nous reconnaissons Satan et ses Démons comme des êtres réels, et nous communiquons avec eux et travaillons pour notre développement.

Ceux qui sympathisent ou soutiennent les ennemis de Satan (juifs, chrétiens, musulmans, etc.) seront bannis.

Les insultes et les blasphèmes contre Satan et/ou ses Démons ne seront pas tolérés.

N'essayez pas d'imposer des croyances New Age/Wiccan.

N'essayez pas de promouvoir ou de soutenir des individus, des groupes ou des organisations qui attaquent la Joie de Satan. Vos messages seront supprimés et vous serez banni.

Si vous croyez que Satan et ses Démons sont mauvais, ce site n'est pas fait pour vous.

Nous sommes respectueux de la loi. Nous ne nous engageons pas dans des choses comme des sacrifices de sang et des actions illégales qui n'ont rien à voir avec notre façon de penser. Tout message contenant des incitations ou des provocations dans ce sens sera supprimé et l'utilisateur sera définitivement banni.

Tout message qui mentionne des sites/groupes qui vont à l'encontre de la Joie de Satan sera supprimé et l'utilisateur sera banni.
Post Reply
User avatar
Ara666
Posts: 537
Joined: Sat May 18, 2019 8:02 pm

AZAZEL – APOLLON : PAGE MISE À JOUR ET INFORMATIONS AVANCÉES

Post by Ara666 »

Posté par HP. Hoodedcobra666, le 12 octobre 2021

Azazel : informations hiératiques
https://joyofsatan.org/www.angelfire.c ... zelHC.html

[Cliquez sur la page pour faciliter la lecture]

Les connaissances présentées sur cette page sont avancées et contiennent des informations pour ceux qui veulent connaître davantage Azazel. Il y a aussi du contenu hiératique [profondément spirituel] tels que les Noms Divins d’Azazel.

En ce qui concerne les informations supplémentaires sur les Noms Divins, ce sont les Noms qui sont les Noms Divins à consonance numérique à utiliser pour les Invocations et Convocations :

Noms divins :

[*]Azazee-eel [prononcé AZAZ-EE-EEL], [*]UDDTHU [U-D-U]*.
[*]PAIANA [PE-ANA]* [*]APOLON [A-POL-ON]

Nombres et attributs divins :

Numéros : 5, 7, 20, 36*
Runes : Sowilo, Raidho, Kenaz*
Signe astrologique de pouvoir : Scorpion [Degrés d'Ophiuchus]*.
Symbole animal divin : Python [espèce de serpent], faucon, colombe, dauphin*, oiseau moqueur*.

Les symboles divins :

Lyre (instrument de musique) Disque solaire
La lettre "E"
Arc d'or et flèche d'or

[*] Il n’y a aucun problème à se référer à lui de façon informelle en tant que Azazel dans un discours linéaire. Azazel est d’origine Arabe. Les Noms Hiératiques sont ci-dessus et donneront le meilleur contact pour les travaux spirituels tels que l’invocation.

Connu sous les noms de : AZAZEL alias ZAZEL, APOLLON (Grec; le Dieu du Soleil Lumineux) , Mithra (Romain), Mitra/Surya (Période Védique), LUGUS/LUGH (Irlandais/Gallois), SHAMASH (Babylonien), UTU (Sumérien; Celui qui Brille),* SAMAS (Akkadien), BABBAR (Sumérien), Ashur (Assyrien), SHAMIYAH (Hathra), SAMYAZA, SEMJAZA, SEMIHAZAH, SEMIHAZAI, (Comme on le mentionne dans la littérature de l’ennemi, c’est tiré des noms et des titres du Dieu du Moyen-Orient)

Azazel est l’un de ces Dieux qui a été le plus populaire dans l’Ancien Monde. Le plus puissant Dieu, et celui qui est resté aussi longtemps, il a été suivi par toutes les Anciennes Civilisations.

Le Seigneur Azazel est un dieu d’harmonie, de majesté, de beauté, d’art et de haute spiritualité. Sa forte association avec le Soleil est un principe qui s’adapte fortement à son statue et à sa nature. Sous toutes ses manifestations, il a été un Dieu de la Justice. Il défend fortement les gens qui « paient ce qu’ils doivent » et les gens qui « sont payé comme il se doit » de façon karmique.

Azazel a donné de nombreux cadeaux à l’humanité. Dans de nombreuses langues, la phrase est restée « Rien ne reste caché sous le Soleil ».

Pour Utu, le Nom Sumérien du Dieu, on lui attribue le fait qu’il peut voir « tout ce qu’il se passe dans le monde », mais aussi il observe les relations que les gens ont envers les uns les autres. L’Oracle d’Apollon était consulté dans la Grèce Antique, sur le bien-fondé des lois et du système légal, pour ne pas qu’ils soient faux ou abusif envers les citoyens. [1, 2]

Avec d’autres nombreuses déités païennes dans beaucoup de Panthéons, il était vénéré par les Grecs Anciens et bien d’autres sous le célèbre nom d’Apollon. Apollon n’est pas le Dieu spécifique du Soleil dans le ciel en tant que corps céleste, mais représente plutôt la majesté et le pouvoir du Soleil. Dans le Grec Ancien, le véritable Soleil dans les cieux est le dieu “Hélios”. Hélios, était aussi utilisé comme un titre pour Azazel, en tant que “Hélios Apollon” ou bien “l’Apollon du Soleil”, pour représenter ses pouvoirs puissants et son rang hautement spirituel.

Les pouvoirs d’Apollon sont nombreux, mais centrés autour des arts, de la musique, la médecine et la prophétie. La prophétie est une pratique élaborée incluant tous les arts divinatoires, qui donne le pouvoir de voir le passé, le présent ou le futur. Chacun de ces pouvoirs est très approfondi est a de l’analyse. Il faudrait une encyclopédie pour tout expliquer à son sujet, car Apollon est riche en mystères et connaissances. [3]

En tant que Mithra, durant les temps des Romains, il était le patron des mystères de Rome. Là encore, il était fortement associé avec le Soleil. Dans le Mithraïsme, il y avait 7 niveaux d’initiation. Dans la littérature Védique, on le surnommait “Mitra”, là aussi associé avec le Soleil et sur le fait de garder les serments.

Image

Dans le symbolisme du Mithra romain, nous pouvons voir Azazel donnant la lumière, les lois, et tendant sa main comme un geste d'aide vers l'initié. Son symbole d'Apollon, celui du python [également lié à la Kundalini] est pointé par l'initié, à droite.

Dans la même représentation, Azazel apparaît ici armé, tenant d'une main l'épée. D'autre part, il communique avec le disciple humain d'une manière amicale. Nous voyons aussi un disciple être "élevé" à la place du Dieu, qui semble être sur une montagne ou un nuage.

Le bonnet phrygien, porté par les initiés, est un symbole très important des rites mithriaques. Il symbolise l'ouverture de la conscience. Comme dans beaucoup de ses représentations, il est entouré d'un halo et d'un disque solaire.

La mise à mort du taureau est un symbole de beaucoup de choses. La mise à mort du taureau, dans une perspective quotidienne, symbolise le contrôle de ses pulsions créatrices. Sur l'inscription de gauche, nous voyons également les dieux Soleil et Lune, qui symbolisent l'union [unifiée par Mithra et le taureau].

Apollon est fortement associé aux rayons du soleil, à l'éclat de la puissance spirituelle. Les titres donnés au dieu ont été nombreux, étendus, et très estimés et honorables. En tant qu'Apollon, il a reçu des centaines d'épithètes glorifiantes. Il est un "Dieu de la musique", le sens caché de la musique étant la musique des sphères planétaires ou les niveaux supérieurs de l'existence, représentés par les sept octaves musicales. Celles-ci représentent les niveaux croissants vers l'illumination pour l'être humain individuel. [4]

Dans les mystères les plus profonds, Apollon est un enseignant très sage des arts de l'alchimie et du fonctionnement de la lumière de l'âme. En tant qu'Apollon, son instrument est la lyre, qui symbolise la connaissance de toutes les dimensions du monde, symbolisées par chacun des sept cordons respectifs de la lyre, qui correspondent tous à l'un des sept chakras principaux. En conséquence, Azazel/Apollon a été qualifié par le philosophe grec antique Plutarque d'"inventeur de la musique", aux côtés d'Hermès ou de Thot qui ont créé ses instruments lyriques. Les deux dieux partagent également une relation très étroite, basée sur une forte amitié. Apollon peut guérir par la musique, un symbole pour le chant correct des mantras dans l'âme mais aussi la musique littérale. De telles "chansons" étaient appelées "Pe-ans" par les Grecs anciens. [5]

Ses rites, qui étaient purificatoires, portaient sur le pouvoir du soleil de purifier l'âme humaine. En outre, il était connu pour posséder des capacités prophétiques exceptionnelles, et il confère le don de voir l'avenir ou des pouvoirs prophétiques étendus, étant lui-même un Dieu qui est un maître devin. Ces capacités proviennent de la purification et de l'élévation spirituelle de l'âme, par l'utilisation de la connaissance des Dieux. [6]

Plutarque, l'un des plus éminents philosophes grecs et théologien païen, écrit sur notre Dieu estimé dans son ouvrage "In regards to the Delphic Epsilon" :

"Notre Apollon bien-aimé guérit les malheurs de nos vies, les résolvant en donnant des oracles à tous ceux qui lui demandent, tandis que lui-même fait naître en nous et fait naître chez les philosophes des désirs spirituels de poser les questions nécessaires à la connaissance correcte [logos] - il fait cela en rendant notre âme ouverte à la vérité, ce qui est évident dans beaucoup d'autres choses [relatives au Dieu], mais aussi évident dans son choix de la lettre E pour le représenter." [7]

La prononciation de la lettre "E", était ce que l'on devait dire en entrant et en sortant du temple d'Apollon à Delphes. Le choix de cette lettre était considéré comme un grand mystère du dieu. La lettre était prononcée exactement comme le mot "Hey" d'aujourd'hui, une salutation commune entre les personnes qui parlent l'anglais mais aussi d'autres langues. Le mot "Ei" en grec ancien [qui était utilisé pour la salutation à l'intérieur du temple d'Apollon], avait cependant une autre notion spirituelle. Il se traduisait par "Ce qui est vraiment", une sublime parabole du pouvoir de "l'existant".
[8] La lettre E est fortement symbolisé dans son Sigle, aussi. La relation entre la lettre E et son temple est clairement illustrée ici sur la pièce.

Sur l'entrée du temple de Delphes, il y avait des inscriptions de sagesse. Trois d'entre elles se trouvaient sur l'entrée.

Le premier : "Connais-toi toi-même" : Une déclaration occulte des plus importantes, adoptée depuis des milliers d'années par toutes les écoles de mystère. Ici, Apollon décrit l'importance de la méditation et de la connaissance de soi. Sans connaissance de soi, il n'y a pas de sagesse.

La deuxième : "RIEN DANS L'EXCÈS" : L'excès décrit ici une situation de déséquilibre et de manque d'harmonie de part et d'autre d'un manque de quelque chose, ou d'une surabondance qui provoque une disharmonie, et donc un dommage. Cet "excès" est aussi un mot de code pour l'équilibre de l'âme.

La troisième : "Une promesse [certitude], puis une calamité" Cette affirmation se traduit par "Une promesse, puis une calamité". Il s'agit de la plus énigmatique des trois déclarations. Cette déclaration met fortement en garde contre le fait de se laisser bercer par de fausses certitudes, qui peuvent ensuite entraîner des calamités. Elle avertit de ne pas "s'engager" sur des rumeurs ou de faux idéaux. Si seulement les chrétiens tenaient compte de ce conseil...

En revenant aux Serments, Mithra était aussi fortement identifié, comme tous les autres noms d'Azazel, avec la capacité de prêter des serments et de les respecter. Les serments ne se rapportent pas seulement aux serments littéraux, mais aussi aux serments de silence dans les anciennes écoles de mystères. En tant que Lugus pour les Irlandais, il était aussi le Dieu de la vivacité et le gardien des serments. Il en va de même pour son identité védique en tant que Mitra. [9]

Aujourd'hui, une pratique très courante consistant à prêter serment aux dieux est le serment que font tous les médecins [clairement associé aux pouvoirs de guérison d'Apollon/Azazel], le serment d'Hippocrate. En dépit de ce que les médecins modernes suivent dans leurs pratiques, le serment est vrai et contraignant.

Dans la "démonologie" moderne, Apollon a été calomnié sous le nom d'"Apollyon" et apparaît comme tel dans de nombreux "Grimoires". C'est un blasphème et le mot "Apollyon" signifie "celui qui s'en va" ou "celui qui est jeté". Cette allusion concerne également le bouc d'Azazel, qui est "jeté" du haut d'une falaise lors des rituels de sang que les Hébreux accomplissent chaque année, pour réprimander Azazel. Alors qu'Apollon signifie toutes les choses positives mentionnées ci-dessus, le mot "Apollyon" est un blasphème envers le Dieu. Apollo était également connu pour envoyer la malédiction des sauterelles sur ses ennemis, et trois empereurs qui ont causé de graves dommages à l'ennemi étaient étroitement liés à Apollo. Les chrétiens comprennent aujourd'hui que le personnage d'"Apollon" de la Bible était l'un des "subalternes de Satan", et un dieu très puissant qui, selon eux, régnait sur Rome, un empire construit par les "forces de l'enfer". [10]

Même dans les textes de diffamation de l'ennemi, Azazel, sous le titre donné par l'ennemi de "Semihazah" qui signifie "La Grande Rébellion", fait un serment avec d'autres Démons pour qu'ils mènent à bien la révolte contre la tyrannie de l'ennemi, tandis qu'Azazel dit qu'il prendra la responsabilité lui-même. Azazel, en opposition à l'injustice de l'ennemi pour nous faire sombrer spirituellement, résiste. Il fut ainsi calomnié pour avoir protégé l'humanité contre l'ennemi. [La même chose se reflète également dans la façon dont Apollon s'est joint au reste des "Olympiens" contre les "Géants" ou esprits impurs dans la Gigantomachie, où Apollon prend les armes pour défendre les autres Dieux.

Quoi qu'il en soit, ce mythe révèle qu'Apollon est en fait "descendu" sur une épouse mortelle et lui a donné un fils, le nom de la femme étant intitulé dans le mythe "Coronis". Le nom de la femme est intitulé "Coronis" dans le mythe [12]. Le nom "Coronis" implique le mot grec pour couronne, il s'agit donc d'une allégorie. Dans toute la littérature ennemie, Azazel est fortement attaqué pour être "descendu" vers le bas pour aider l'humanité. Cela a à voir avec l'arrivée des Dieux il y a très, très longtemps. Il est important de savoir qu'Azazel a engendré un fils avec une femme physique, qui fut plus tard appelé un demi-dieu nommé Asclépios. Asclépios est le père de la médecine moderne et des arts de la guérison. Le symbole d'Asclépios est également le symbole de son père, le python enlacé.

Un disciple très célèbre et considéré comme "Fils" du Dieu béni, était "Apollonius" de Tyane. Sur le mythe d'Apollonios, qui était un travailleur de miracle et un homme qui a atteint la divinité, mais aussi la pleine immortalité. Apollonios n'est jamais mort. Tous les écrits, les enseignements et les instructions d'Apollonios, ont été plus tard, après de nombreuses perversions et falsifications, faussement accrédités au personnage inexistant nommé "Jésus". Cela inclut des enseignements tels que "Le Royaume de Dieu est à l'intérieur" et d'autres déclarations occultes. Bien entendu, ces enseignements étaient également connus de tous dans les écoles de mystères de l'époque.

Image

Le nom d'Apollonios signifie "Celui d'Apollon", c'est ainsi qu'il fut appelé "Apollonios" de Tyane. La bonté et le bien d'Azazel sont grands, et les cadeaux qu'il accorde sont nombreux envers ses disciples. Apollonios était connu sans aucun doute pour être devenu un Dieu, avec des pouvoirs étendus reliés à Apollon, tels qu'une sagesse extrême, une capacité oraculaire, des niveaux divins de divination, mais aussi beaucoup d'autres pouvoirs. Il était reconnu comme étant un Dieu par tous les anciens sacerdoces de l'époque. Il était aimé de tous et voyageait à Rome, au Moyen-Orient, en Extrême-Orient, en Inde, en Égypte et en Grèce antique, donnant des enseignements, des connaissances spirituelles et promouvant la connaissance mystique. Il était salué comme un "Dieu" vivant. Apollonios était un roturier, ni un roi, ni rien d'autre. Pourtant, son amour intense pour Apollon et son extrême diligence spirituelle lui valurent toute la gloire du monde connu de l'époque. On considérait qu'en lui vivait littéralement un aspect du Dieu Apollon.

Apollonius :

Apollonius a atteint un niveau spirituel qui est celui des Dieux, capable de réaliser toutes sortes de miracles. Vers la fin de sa vie, il était tellement avancé spirituellement, qu’il aurait été capable de ressusciter les morts, ou de faire ce que l’on appelle la « téléportation » ou la « bi-location ».

Ceux-ci dépassent de loin les « miracles » revendiqué par le canular de « Jésus ». La figure énigmatique d’Apollonius, était aimé de tous – peu importe où il allait, les gens se ruaient vers lui pour écouter ses sermons, et il était adoré par tout le monde.

Il répandait la guérison et la positivité partout où il allait. Les dirigeants de l’époque s’inclinaient devant Apollonius et sa grande sagesse, beaucoup voyaient en lui un dieu en chaire et en os, pendant que de nombreux dirigeants lui ont écrit des épitres. Il y a des fragments de ses réponses qui ont survécus. Apollonius a laissé derrière lui une grande richesse de connaissance écrites, qui ont été brûlées et défruites par l’ennemi.

Apollonius était surnommé un « Magicien Démoniaque » par l’Eglise et diabolisé. [13]

En contraste du canular juif de Jésus, dont on prétend qu’il a été lapidé et “crucifié” par les Anciens Païens de l’époque, Apollonius était aimé, et on croyait en lui. Grâce à l’immense influence qu’avait Apollonius, l’Eglise chrétienne a détruit toute connaissance et tout ce qui était en rapport avec Apollonius, et là où elle n’a pas pu détruire, elle a simplement remplacé avec la pire des calomnies. Apollonius était appelé un “magicien Goétique” par l’Eglise Chrétienne primitive et il a été diffamé et ridiculisé à un point que peu de gens ont connu. C’était une tentative de dénigrement, pas plus différent que ce qu’ils ont fait aux Dieux des Peuples Anciens.

Personne n’aimait “Jésus”. Le canular devait être fondé à partir du sang d’innocents, pour la plupart versés des siècles après "en son nom" par des empereurs fous, et bien sûr le meurtre de caractère des vrais "Messies" tels qu’Apollonius de Tyana. L’empire de “jésus” a été construit principalement sur du sang.

Comme Apollonius a été calomnié et remplacé par “jésus”, il était la même chose pour Apollon qui a été calomnié sans fin par l’ennemi. Azazel a été renommé à un titre, et pourtant, les hébreux jusqu’à ce jour, ont cette haine très spéciale et ce ressentiment envers lui.

Le nom "Azazel" que l’ennemi a appelé ce Dieu, est basé sur deux mots séparés. C’est simplement un titre, et non pas le Nom véritable du Dieu. Il y a les mots Azaz et EL. De nombreuses interprétations blasphématoires ont été écrites au sujet de ce Nom tout comme d’autres Noms des Dieux par l’ennemi, mais leur signification reste claire même dans l'arabe actuel des langues du Moyen-Orient.

Le mot “Azaz” signifie “pouvoir” ou “pouvoir extrême”. Le mot "EL" signifie "Dieu", mais qui se traduit par la "Lumière". Le mot Dieu ici, est un mot de code pour la lumière spirituelle. Ces deux mots ensembles signifient le pouvoir extrême d’Azazel et la brillance spirituelle, son pouvoir de la Lumière. Autres révélations, est le pouvoir et le haut rang d’Azazel, car beaucoup de textes écrits par l’ennemi se réfèrent à lui en tant que le "Chef des Armées du Mal", autrement dit, les Dieux. Sa position de grande importance, comme dans le Panthéon Païen, est ouvertement reconnue par l’ennemi aussi. Le nom d’Azazel dans la littérature ennemie, est aussi décrit comme “Azael”, ce qui signifie “Celui que Dieu fortifie”. C’est un mot de code, pour la lumière. Il est également “condamné” et attaqué pour donner les “Secrets des Cieux” à l’humanité, ou le pouvoir spirituel. [14]

Il y a peu de Démons qui sont aussi puissants qu’Azazel, et Azazel est très hautement placé et il est loyal envers Satan, Astarté, Belzébul et tous les autres Dieux. Il est aussi écrit qu’il est tellement important dans sa hiérarchie, que l’ennemi concentre ses attaques spécifiquement sur Azazel, car ils reconnaissent son pouvoir supérieur et son haut rang, mais aussi combien de Dieux s’épanouissent sous son autorité. Ils savent que si “Azazel s’abat sur eux”, ce sera la fin pour eux. [15]

Non seulement il a été réduit au stade d’un simple "Démon", mais l’ennemi est si insistant pour essayer de se cacher du pouvoir d’Azazel qu’ils ont consacrés l’une des plus importantes fêtes religieuses [Yom Kippur] comme une attaque directe envers le Dieu. Un bouc est brutalisé durant ces fêtes, dans lesquelles des rituels, des malédictions et des abus ont lieu par les Abrahamiques. Le bouc est laissé pour mort, ou jeté d’une falaise, pour mourir d’une mort lente et douloureuses. Le symbolisme du bouc est celui des cultures Païennes, mais il y a aussi d’autres messages cryptiques dans cette attaque rituelle qui est effectuée chaque année par les Abrahamiques. [16]

Apollon, dans le monde externe, représente la protection des enfants et c’est le mécène des enfants et de leur éducation. Apollon était nommé “Apollon Kourothrophos”, ce qui sous-entendait qu’il était le nourricier et le protecteur des enfants. Il était considéré comme une force qui les aide à devenir adultes et il protège les enfants durant cette période de leur vie. “L’enfant” ici est également un mot de code pour la nouvelle âme qui naît de la méditation, et qui grandit progressivement pour atteindre l’illumination ou la maturité. Dans le monde linéaire, il protège et veille sur les enfants et leur développement, mais aussi l’éducation pour qu’ils deviennent des adultes à part entière. [17]

Pour cette raison, les adeptes des programmes Abrahamiques barbares, essayent d’échapper à la justice, et ils pratiquent des rituels pour essayer de se défendre du jugement d’Azazel. Les lecteurs peuvent s’imaginer pourquoi c’est le cas, si on connait l’histoire de l’Eglise Catholique, le Vatican et les hébreux et leur passé millénaire d'abus sexuels sur des mineurs et des personnes mineures. Mohammed du Coran, le "prophète" et sa femme était âgée de pas plus de 9 ans.

Comme Satan est réprimandé car son nom signifie “Vérité Eternelle” en Sanskrit, tel est le cas d’Azazel dans son opposition à l’ennemi à la splendeur collective et à la nature orientée vers la Justice du Paganisme. Les religions ennemies prêchent l’anarchie, l’excuse des crimes de façon infinie, et le fait de tendre l’autre joue, etc.

Azazel est aussi le libérateur de Justice. Bien qu’il confère de nombreux présents à ses disciples et à son peuple, il peut délivrer l’inverse lorsqu’il s’agit des ennemis des Dieux. Il peut apporter de terribles calamités, et tout aussi brillant et beau qu’il peut être, sombres sont ses malédictions envers ses ennemis. Le pouvoir d’Apollon de maudire est symbolisé par son arc, car il lançait des fléchettes sur ses ennemis. Dans les travaux de Platon, Socrate fait référence à son pouvoir de “lancer des fléchettes”, qui peut apporter un dommage important aux ennemis. [18] Au contraire, Apollon est un fort protecteur pour ceux qui viennent des Dieux, empêchant le mal de les atteindre. [19]

Image

La statue sur la gauche est l’une des plus grandes formes d’arts que le monde n’ait jamais connue. Elle est nommée "Apollon Belvédère" et elle se trouve au Vatican. Même le Vatican ne pourrait jamais passer pour une construction digne d'exister, sans voler les œuvres d’art des Dieux et des Anciens.

La beauté d’Apollon est étendue de nos jours que la phrase « avoir un corps d’Apollon, est une phrase utilisée couramment pour décrire la perfection esthétique. Apollon représente un équilibre entre le fait d’être un homme et d’avoir une certaine grâce.

Apollon était souvent nommé "Uranios" qui signifie "Paradisiaque", autrement dit, l’Apollon Paradisiaque. Le titre, à part le fait d’être un titre spirituel, montre également la beauté de ce Dieu. Pendant des siècles, Apollon était considéré comme l’un des types ultimes de la beauté humaine et de la perfection.

Dans notre monde modern, Apollon reste une inspiration majeure dans notre collectif humain. La mission la plus importante de la NASA d’aller sur la lune, était nommée d’après le Dieu Apollon. C’était aussi la première mission à succès pour avoir réussi à atterrir sur la lune. A part atteindre le ciel étoilé de cette manière, Apollon reste encore une inspiration pour ceux qui veulent atteindre les cieux dans leur âme.

Ceux qui participent à la communion spirituelle avec ce Dieu trouveront tout le pouvoir brillant fortement au-dessus d’eux.

GLOIRE À AZAZEL !!!

Sources/Bibliographies :

1. Wikipedia, le Dieu UTU [Sumer]

2. Wikipedia sur Apollon https://en.wikipedia.org/wiki/Apollo - D'autre part, Apollon a également encouragé la fondation de nouvelles villes et l'établissement d'une constitution civile. Il est associé à la domination sur les colons. Il était le donneur de lois, et ses oracles étaient consultés avant de fixer les lois d'une cité.

3. Luke Roman & Monica Roman, « Apollo », Encyclopédie de la Mythologie Grecque et Romaine, 2010

4. HellenicGods.org – Apollon, https://www.hellenicgods.org/the-lyre-of-apollo

5. Idem 4.

6. Utu en tant que Aide et Sauveur, Section sur le Dieu Sumérien Utu : https://www.encyclopedia.com/environmen ... d-maps/utu

7. Plutarque, « En ce qui concerne l'Epsilon Grec de Delphes »

8. Idem 7

9. De Wikipedia sur le Dieu Lug - L'éthymologie exacte de Lug est inconnue et contestée. La racine proto-celtique du nom *lug-, est généralement considérée comme dérivée d'une des plusieurs racines différentes telles que *leug- "noir", *leuǵ- "briser", et *leugʰ- "prêter serment". On pensait autrefois que cette racine pouvait être dérivée du proto-indo-européen *leuk- "briller", mais cette étymologie présente des difficultés et peu d'érudits modernes l'acceptent comme possible (notamment parce que le proto-indo-européen *-k- n'a jamais produit le proto-celtique *-g-).

10. Cette source provient de l'ennemi, dans laquelle nos Dieux sont attaqués avec désinvolture, ATTENTION : Christianity.com, “Qu'est-ce que l'Apollyon ?”, https://www.christianity.com/wiki/chris ... llyon.html

11. Le livre d'Hénoch [attention, ce document provient de l'ennemi - c'est immonde et corrompu, mais cette source est donnée seulement comme référence]: Et Semjâzâ, qui était leur chef, leur dit : 'Je crains que vous ne soyez pas vraiement d'accord pour faire cet acte, et je serai seul à devoir payer la peine d'un grand péché. Et ils lui répondirent tous et dirent : 'Faisons tous un serment, et engageons-nous tous par des imprécations mutuelles à ne pas abandonner ce plan mais à faire cette chose.' Alors ils jurèrent tous ensemble et se lièrent par des imprécations mutuelles. (Hénoch 6:3-5)

12. Coronis (Epouse d'Apollon), https://en.wikipedia.org/wiki/Coronis_(lover_of_Apollo)

13. “God On Earth: Apollonius of Tyana”, Kalogerakis Gerasimos, 2009

14. Rosemary Ellen Guiley, “Encyclopédie de Démons et de la Démonologie”, page 20

15. Andrei Orlov, “Azazel en tant que bouc émissaire Céleste”, extraits traduit de ce site : https://www.marquette.edu/maqom/azazelscapegoat.html L'auteur de l'article renvoie au livre “Symbola Caelestis. Le symbolisme liturgique et paraliturgique dans le monde Chrétien”.

16. Encyclopedia Britannica, la section d'“Azazel”. La source précise davantage : « Après que le grand prêtre ait symboliquement transféré tous les péchés du peuple juif sur le bouc émissaire, le bouc destiné « pour Azazel » a été conduit dans le désert et jeté dans un précipice jusqu'à sa mort. Azazel était la personnification de l'impureté et dans les écrits rabbiniques ultérieurs, il était parfois décrit comme un ange déchu ». https://www.britannica.com/topic/Azazel

17. Wikipedia sur Apollon https://en.wikipedia.org/wiki/Apollo : « En tant que protecteur des jeunes (kourotrophos), Apollon s'occupe de la santé et de l'éducation des enfants. Il préside à leur passage à l'âge adulte ».

18. Le Cratyle de Platon, Socrate à Ermogène à propos d'Apollon

19. Pausanias, Description de la Grèce 6. 24. 6 : « Apollon Akesios (Guérisseur) : La signification de ce nom semble être exactement la même que celle d'Alexikakos (Avertisseur du Mal), nom courant chez les Athéniens ».

*De la part du Seigneur Azazel au Grand Prêtre Hooded Cobra

Traduction par Ara666

Post d'origine : https://www.ancient-forums.com/viewtopi ... 24&t=63514
Post Reply