ASTARTE - APHRODITE/VENUS/ISIS : PAGE ACTUALISÉE ET INFORMATIONS AVANCÉES

https://joyofsatan.fr

Ce forum est destiné aux francophones qui veulent établir une relation avec Satan et ses Démons et à ceux qui veulent sérieusement parler de Satanisme Spirituel, de Démons, de sorcellerie Satanique et plus encore.

Soyez poli. L'éducation et le respect avant tout.

Satan est le Créateur de l'Humanité. Nous reconnaissons Satan et ses Démons comme des êtres réels, et nous communiquons avec eux et travaillons pour notre développement.

Ceux qui sympathisent ou soutiennent les ennemis de Satan (juifs, chrétiens, musulmans, etc.) seront bannis.

Les insultes et les blasphèmes contre Satan et/ou ses Démons ne seront pas tolérés.

N'essayez pas d'imposer des croyances New Age/Wiccan.

N'essayez pas de promouvoir ou de soutenir des individus, des groupes ou des organisations qui attaquent la Joie de Satan. Vos messages seront supprimés et vous serez banni.

Si vous croyez que Satan et ses Démons sont mauvais, ce site n'est pas fait pour vous.

Nous sommes respectueux de la loi. Nous ne nous engageons pas dans des choses comme des sacrifices de sang et des actions illégales qui n'ont rien à voir avec notre façon de penser. Tout message contenant des incitations ou des provocations dans ce sens sera supprimé et l'utilisateur sera définitivement banni.

Tout message qui mentionne des sites/groupes qui vont à l'encontre de la Joie de Satan sera supprimé et l'utilisateur sera banni.
Post Reply
Ara666
Posts: 289
Joined: Sat May 18, 2019 8:02 pm

ASTARTE - APHRODITE/VENUS/ISIS : PAGE ACTUALISÉE ET INFORMATIONS AVANCÉES

Post by Ara666 »

ASTARTE - APHRODITE/VENUS/ISIS : PAGE ACTUALISÉE ET INFORMATIONS AVANCÉES

Astarté : informations hiératiques

https://joyofsatan.fr/www.angelfire.com ... rteHC.html

[Appuyez sur la page pour une lecture plus facile]

Les connaissances présentées dans cette page sont avancées et contiennent des informations pour ceux qui souhaitent connaître Lady Astarte plus en profondeur. Il y a aussi le contenu de connaissances hiératiques [profondément spirituelles] telles que les Noms Divins d'Astarté.

En ce qui concerne les informations supplémentaires sur les noms divins, ce sont les noms qui sont les noms divins numérologiquement valables à utiliser pour l'invocation et l'invocation :

Noms Divins :

[*]Inanna [se prononce EEN-AHN-NAH]
[*]Astarte [se prononce AS-TAR-TAI]*
[*]IA-ASTARHT-Y [se prononce EE-A ASTA-RHT-EE]
Aphrodite [APHRO-DEE-TEE]
Isis/Isida [EE-SEE-DYA]
*comme le mot anglais "Star" [étoile]

Nombres Divins et Attributs :
Nombres : 5, 55, 10, 8, 51*
Planète : Vénus
Runes : [dans cet ordre d'importance]: Fehu, Gebo, Gera, Uruz.
Signe de Zodiaque de Pouvoir : Taureau/Bélier
Symbole Animal Divin : Le Lion, Le Taureau, Le Lapin, Le Signe

Symboles Divins :
L'étoile à huit branches
Le Disque Lunaire
Les cornes
La tête de taureau
Le Yoni
L'œuf
La tête de Lion
Les champs verts, les feuilles et pâturages

Forces Divines :

La Naissance
L'Union
La Beauté
La Croissance
La Génération
La Procréation
L'Harmonie

Titres Importants :
Reines des Cieux
Reines des Etoiles
Mère des Dieux et des Hommes
Sainte Mère
Terre Mère
La Dame
La Reine d'Aldebaran

Inanna [Sumérien], Aphrodite/Artemis/Demeter [Grec Ancien], Diana/Venus/Ceres [Romain], Freya [Nordique/Germanique], Astarte/Ashtart [Caanite], Isis/Aset/Ashet [Egyptien], Ishtar [Assyrien], Tanit-Ashtart ou Ashtaroth [Phénicien], Atargatis [Syriaque], Usash [Rig Veda]

Autres Noms : [*]Il n'y a aucun problème à se référer à elle comme Astaroth, ou même Vénus, ou Isis. Cependant, les Noms Hiératiques ci-dessus donneront le meilleur contact pour les travaux spirituels tels que les invocations.

Inanna, la Grande Déesse, incarne les plus hautes formes de pouvoir spirituel, mais aussi de nombreux idéaux universels parmi les plus importants. Astarté est une divinité si importante et si puissante qu'elle a été adorée par toutes les anciennes religions païennes sous de nombreux noms, pseudonymes et identités.

Naturellement, il s'agit d'une divinité païenne très diffamée contre laquelle l'ennemi est constamment en proie à la terreur et à la crainte. Les sources juives ont perverti son Nom Divin, le corrompant pour signifier « Astoreth » et l'appelant par une terminologie avilissante. La diffamation à son encontre est grande, sans fin, et ne peut se comparer qu'à Satan et Belzébuth, ou à son Frère Jumeau Azazel. A Sumer, ils étaient également frère et sœur, Azazel étant Shammash/Utu et elle était sa sœur [Inanna]. Tous deux ont reçu de Satan et Enlil des pouvoirs étendus pour guider l'humanité vers l'illumination.
Image

Astarté est mentionnée dans la bible de l'ennemi, comme une divinité « maudite » qui était de renommée mondiale et qui a bien sûr été calomniée et diffamée sans fin par les juifs. Les juifs sont les seuls sur terre à avoir calomnié la Déesse et tout ce qu'elle représente. Il ne serait pas exagéré de dire qu'Astarté était la Déesse la plus aimée de toute l'histoire de l'humanité, de nombreuses Déesses jouaient un rôle immortel, mais elle était clairement au premier plan.

L'une des plus grandes attaques dont Astarté a fait l'objet était sa simple assimilation à la beauté extérieure, ou a des aspects de la prostitution, qui trouvent toutes leurs racines dans les attaques rabbiniques lancées contre la Grande Déesse.

Cette calomnie est perpétuée dans la bible mais aussi dans des ouvrages rabbiniques ultérieurs. Lors de la rédaction de cette page, Astarté a fortement insisté pour expliquer que son symbolisme est celui de l'Amour à tous les niveaux, tout en couvrant sa personnalité complète. L'amour a de nombreux niveaux, et n'est pas seulement sexuel comme aime généralement le promouvoir l'ennemi, ou les personnes qui sont mal guidées par des informations incomplètes.

La vérité factuelle principale derrière le symbolisme majeur d'Astarté est la Déesse de l'amour qui unit l'âme, un pouvoir spirituel profond qui domine l'univers. Cela inclut Inanna/Astarte/Aphrodite qui gouverne également l'amour à des niveaux tels que le niveau sexuel ou reproductif. De même, Elle a exprimé le besoin de rappeler aux gens que l'amour est, en dehors du plaisir charnel et du sexe, l'amour que nous avons pour la famille, la tradition, les uns les autres, mais aussi, le lien d'amour le plus fort qui se forme entre la mère et les enfants. Aucune attaque juive ne pourra jamais atteindre sa gloire. Elle reste toujours aimée dans le monde entier, appréciée et respectée.

Tous ses pouvoirs, tels qu'ils sont expliqués sur cette page, ne sont que des gouttelettes dans la mer éternelle du pouvoir et du savoir d'Astarté. La bible est remplie de ces références grotesques qui rabaissent la Grande Déesse.

Même l'ennemi sait parfaitement que celles-ci ne représentent pas le véritable caractère d'Astarté, qui seront donnés dans cette page, mais tout cela fait partie de leur propagande contre la plus Grande Déesse de l'Humanité.

« En hébreu biblique, le nom astarot, dérivé du nom divin Ashtart/Astarte, signifie « accroissement, progéniture », ce qui indique les fonctions de fertilité d'Astarté. De même en Egypte, Astarté est connue comme une déesse de la fertilité, puisqu'elle est appelée, avec Anath, l'une des « grandes déesses qui conçoivent mais ne portent pas ».

Bien qu'elles ne soient pas aussi connues que ses caractéristiques de fertilité, Astarté est également associée à la guerre, comme le montrent plusieurs représentations égyptiennes dans lesquelles elle porte des armes de guerre et les descriptions dans les textes égyptiens et ougaritiques, qui la caractérisent comme une déesse guerrière. […]

Elle est qualifiée de « dame du ciel » dans plusieurs textes égyptiens du deuxième millénaire avant notre ère, et dans l'inscription d'Eshmunazor du premier millénaire avant notre ère, elle est appelé « Astarté des plus hauts cieux ». Dans la ville phénicienne de Sidon, la cité la plus associée au culte de la déesse (voir Juges 10:6; 1 Rois 11:5, 33; 2 Rois 23:13), son enceinte sacrée est appelée « les cieux les plus élevés ». Les sources phéniciennes rapportent également l'identification d'Astarté à Vénus, l'étoile du matin et du soir. […] Dans la bible hébraïque, le culte d'Astarté est condamné à plusieurs reprises […] » [1]

Le nom d'Astarté est étymologiquement proche du mot grec ancien « Astron » qui signifie « Etoile » [2], une allusion à la fois à la beauté étoilée d'Astarté, mais aussi au fait qu'elle a eu de nombreuses épithètes comme « Reine du Ciel ». La beauté d'Astarté, interne et externe, est incompréhensible depuis des lustres.

Des mots comme Astro-logie sont dérivés de son Nom Divin. Une épithète commune donnée à de nombreux Dieux, en rapport avec le nom d'Astarté, était « Astroos ou Astroa » [3], qui signifie « Celui ou Celle des Etoiles ». L'allusion à la descente vers l'humanité et à l'arrivée des Dieux des Etoiles, est un sujet bien connu dans toutes les anciennes religions païennes.

Aujourd'hui encore, en anglais, nous appelons inconsciemment les femmes et les hommes d'une grande beauté « A Star », pour affirmer cette qualité étoilée d'une personne. Le mot « Astreos » qui signifie « provient des Etoiles » est une épithète grecque ancienne courante pour désigner les personnes aux qualités étoilées ou suprêmes, mais il est également utilisé très fréquemment pour désigner les Dieux. La statue de la liberté, qui porte la couronne d'étoiles à New York, est le symbole de l'influence d'Astarté aux Etats-Unis. La statue elle-même s'inspire de l'art Egyptien. [4]

Le lien puissant entre Astarté et Satan est une réalité évidente. L'une des épithètes importantes de Satan, « EOSFOROS », la forme grecque ancienne du latin « Lucifer », signifie « Le Porteur de Lumière ». La première partie de ce mot, le mot Eos, est un mot codé pour Astarté. Eos est une Déesse de la mythologie grecque ancienne qui règne sur la lumière et l'aube, la douce lumière spirituelle qui est pour les humains, un moment idéal pour la méditation. Ushash, qui est le nom sanskrit pour Eos, est un moment important pour la méditation chaque jour, également appelé « Temps d'Adoration » dans le code spirituel. La dernière partie du mot « EOSFOROS », « Foros » qui se traduit par le « porteur » [5] et symbolise la douce lumière de l'aube. [6]

Lucifer dans la bible, le père d'Astarté et d'Azazel, était appelé « Le fils du matin/de l'aube ». Le même titre était donné à Eos.

Du grec ancien Eos, dans une interprétation linguistique, nous avons également un lien direct avec la Déesse du Peuple Germanique « Eostre », dont le nom reconstruit se rapproche du nom « Austro » qui est, comme je l'ai expliqué précédemment, la source du nom de notre bien-aimée Astarté en grec ancien. Son nom Eostre ou Ostara, révèle sa forte association et son amour pour son père Satan Lucifer, mais aussi, sa forte relation avec Azazel/Apollo et leurs qualités de renaissance qui apportent la lumière et la vie.

Sa saison est le printemps, la saison où la nature se régénère et où une nouvelle vie apparaît. La célébration volée de Pâques, est même dans son nom qui a été volé à la Grande Déesse. Une manifestation encore plus évidente et populaire de son nom est le pays appelé « Autriche » [« Austria » en anglais], qui signifie « Le Pays des Astres » ou « Etoiles ».

Astarté est une Déesse de la nature, ce qui est bien connu dans toute son histoire, mais également admis par l'ennemi. Les arbres sacrés, les pâturages verts, la beauté de la nature, les animaux et ce qui est une bénédiction de la beauté sur cette planète, sont gouvernés par Elle. Elle est la gardienne de la nature et par son pouvoir, elle soutient la vie et l'existence humaine et animale. C'est une Déesse de la vie qui s'épanouit, un symbole de l'éternelle recréation créative, de la fertilité, de la naissance, et enfin, de la renaissance après la mort.

Eos, fortement lié à Séléné [Déesse de la Lune], est connue dans la mythologie grecque ancienne, pour être la sœur jumelle du soleil – Hélios en grec – De la même manière, Artémis gouverne la Lune et c'est la sœur jumelle d'Apollon, la puissance manifeste du soleil. Il existe de nombreuses histoires d'Astarté accordant l'immortalité à des êtres humains comme l'octroi par Séléné de le jeunesse éternelle à un humain nommée Endymeon. [7]

De même que le printemps arrive après la mort de la nature, de même, la Divinité, pour les humains qui la cherchent, peut arriver après une période de désolation et d'ignorance. Astarté supervise cette transformation.
Image
[La statue de la liberté & Eostre/Ostara la Déesse du Printemps]

La photo ici montre l'un de ses temples en Grèce Antique [le Temple d'Artémis à Ephèse]. Le Temple était l'une des Sept Merveilles du Monde Antique et l'un des temples les plus magnifiques jamais construits. Les mystérieuses peintures du temple illustraient les Amazones et leur Reine Otrera, tandis que le temple était remplie d'allégories spirituelles. Dans l'une de ces allégories, Astarté prend la forme d'un aspect guerrier, toujours dans le cadre d'une allégorie mythologique.

Un Grec Ancien, nommé Antipater, fait mention de son temple dans son ouvrage Mythologie Grecque :« J'ai vu la muraille de la haute Babylonne, sur laquelle il y a une route pour les chars, et la statue de Zeus près de l'Alphée, et les jardins suspendus, et le colosse du Soleil, et le travail énorme des hautes pyramides, et le vaste tombeau de Mausole; mais quand j'ai vu la maison d'Artémis qui montait jusqu'aux nuages, ces autres merveilles ont perdu leur éclat, et j'ai dit : « Voici, en dehors de l'Olympe, le Soleil n'a jamais regardé quelque chose d'aussi grand ».

Les Aspects d'Astarté

Elle englobe tout ce qui est féminin, les nombreux visages des pouvoirs féminins qui courent à la fois dans notre espèce et dans le cosmos. La sagesse de ses mystères est profonde, et dans les mystères de le Grèce antique mais aussi dans de nombreuses mythologies, elle est « Divisée » en de nombreux « aspects ». La raison de ces divisions est la complexité et l'avancée de sa nature.

L'aspect « Aphrodite » ou Amour/Attraction – Astarté en tant qu'Incarnation de la Beauté et la Fertilité maximales

Inanna, en règle générale, représente la puissance de Vénus, la puissance de l'Amour. Sur cette représentation, elle représente le monde extérieur, la beauté observable, la beauté de la forme, la beauté extérieure et la mesure. Il n'y a pas de Déesse qui soit aussi belle qu'elle. Pourtant, cette connotation cache de nombreuses significations cachées, à l'exception des significations de la pure beauté extérieure.

Dans cette forme de pouvoir et de beauté, elle est représentée par Aphrodite. A tort, et en raison de la chute de la conscience de l'humanité, Astarté a été principalement créditée comme une Déesse de la beauté sexuelle externe. L'attraction sexuelle est très importante; elle est liée à la pulsion de procréation et est nécessaire à l'existence humaine. En allant plus loin, Vénus régit également l'amour dans sa totalité, des aspects inférieurs aux aspects supérieurs.

Dans le Symposium de Platon, Aphrodite, dans cet aspect, est divisée en deux niveaux : « L'Aphrodite Uranienne » ou Aphrodite Céleste, et «l'Aphrodite Pandemos » ou Aphrodite « Terrestre » et « du Peuple ». Chacune représente un visage différent de la Déesse, l'une focalisée sur la procréation charnelle, tandis que l'autre représente les pouvoirs supérieurs de la notion de l'amour.

La beauté, bien que dans sa forme externe, est sans doute ce qui rend la vie digne d'être vécue, comme dans l'art et la culture, est aussi une manifestation d'autres notions plus profondes comme l'harmonie. Pour Platon et d'autres philosophes antiques, la manifestation de la beauté est aussi la manifestation d'idéaux sublimes tels que l'équilibre, l'harmonie et la perfection. Platon et Socrate ont développé les nombreuses significations du mot « beau/belle » et les notions philosophiques données de ce terme, traitent du monde des idées [royaume astral] et fait face à la confusion de l'univers. [8]

L'importance globale de la notion d'amour et de toutes ses manifestations, relève de son pouvoir associé à la planète Vénus. Comme nous l'avons expliqué au début de cette page, Aphrodite et le règne du sentiment de l'Amour, montrent un procédé spirituel caché, celui de l'union de l'âme par l'Alchimie Spirituelle.

Platon décrit dans Phédon, la distinction des deux types d'amour : l'amour charnel [appelé Eros, d'où est issu le mot « érotique »] et l'amour Spirituel [l'union de l'âme]. Ces types d'amour sont fondamentaux pour la survie et la procréation humaine, mais en même temps, la même force spirituelle conduit à l'illumination. [9]

Image

Dans la Mythologie Spirituelle, Astarté a de nombreux amants, dont les créateurs des premières civilisations humaines comme Dumuzid, ou le célèbre mythe d'Aphrodite et Adonis. Ce ne sont là que quelques exemples. Derrière ces mythologies, il y a une parabole très importante, qui explique que le pouvoir de la Déesse agit directement pour aider l'humanité et les simples mortels. L'amour idyllique construit entre ces deux-là, n'est pas centré sur l'aspect érotique, mais sur la liaison de l'âme. La descente d'Inanna aux enfers pour sauver le héros/dieu mythique Dumuzid, est synonyme de l'allégorie spirituelle de Déméter et de la descente de Perséphone aux enfers. [10]
Quoi qu'il en soit, le mythe d'Adonis et Aphrodite est restée dans l'Histoire, comme l'une des plus belles histoires d'amour qui aient jamais existé.

De même, pour le peuple Germanique, Astarté représente tout ce qui est énoncé dans cette page sous son nom de Freya, y compris l'amour et la procréation. L'Encyclopédie Britannica explique plus en détails : « Comme la Déesse Egyptienne Isis et Aphrodite la Grecque, Freyja voyageait à travers le monde à la recherche d'un mari perdu et pleurait des larmes d'or ». [11]

Cependant, cela nous amène automatiquement à l'étape suivante de l'analyse de la Déesse des Déesses.

L'Aspect « Artémis » ou Vierge – Justice et Pouvoir Spirituel

En tant qu'Artémis, le symbole du pouvoir d'Astarté est le disque lunaire, mais aussi ses prouesses de puissance, puisqu'elle est la sœur jumelle d'Apollon [Azazel et Astarté sont jumeaux]. Artémis vit dans la forêt, dans la nature sauvage, et règne sur la Lune et ses cycles. A cet égard, son règne sur la Lune est à nouveau représentatif des pouvoirs féminins de la Lune.

Comme Azazel, elle est appelée « Brillante » [Phoebia], une connotation de son rang spirituel et de sa force. Un autre pouvoir commun d'Artémis, est qu'Artémis peut exiger une punition extraordinaire pour la violation des édits spirituels des Dieux, comme Apollon le fait. Quand Astarté veut punir, un seul mot décrit ce que ces punitions impliquent : « Terrifiants ». [12]
Image

Les Anciens Spartiates adoraient Vénus également, sous un aspect guerrier, et il en va de même pour les Babyloniens et les Assyriens avec Inanna, car Astarté est pour eux une Déesse Guerrière et une Déesse de la Fertilité.

L'ancienne machine de guerre spartiate, connue par tous les peuples du monde et même admirée dans le monde entier aujourd'hui, avait Aphrodite comme principale Déesse de la ville-état. Elle était alors connue sous le nom de « Aphrodite Areia » [Arya]. Sparta était réputé pour traiter les femmes comme l'élève et l'œil du monde spartiate. En parallèle, les femmes spartiates répondaient à ce comportement en méritant ces louanges et en créant une nouvelle vie. [13]

La nature de la chasteté ou de la virginité dans le symbole d'Artémis est due au fait que la Lune, ou la partie intérieure de l'âme, reste vierge et non altérée. C'est la partie de l'âme que nous portons à travers chaque vie, qui définit qui nous sommes. Adultère et vierge ne concerne pas seulement les relations sexuelles, mais la façon dont on doit garder son âme et son esprit purs, du mal extérieur et des influences négatives.

A cet égard, la capacité de lutter contre l'injustice et la négativité devient plutôt nécessaire. Artémis est une Déesse de la sagesse céleste et des prouesses destructrices, et Artémis représente les aspects directs de la guerre qui traitent de la destruction directe, ce n'est pas différent d'un aspect d'Aphrodite comme expliqué ci-dessus.

Artémis, à l'exception d'une chasseresse, est également la protectrice de la nature, de la vie sauvage, et elle était la Déesse la plus vénérée dans la Grèce antique pour les populations rurales. Comme Azazel/Apollon, elle protège les enfants, les jeunes et les innocents, tandis qu'elle frappe de mort et de maladie ceux qui détruisent ce qui est sacré. Elle était appelée « Maîtresse de tous les animaux » comme une forme de titre honorifique. [14]

Il faut garder à l'esprit que les animaux et la vie animale sont sacrés dans le Satanisme Spirituel, et que si Artémis symbolise le fait de tuer le bétail pour la consommation ou la chasse, elle établit également l'équilibre avec le milieu vivant de la vie, ce que l'humanité doit atteindre comme objectif. Artémis est la protectrice de la vie sauvage.

Isis ou Déméter – La Mère de la Terre, des Dieux et de l'Aspect du Monde

Image

Déméter est la Déesse des moissons, qui s'occupe de la fertilité et de la création de la Terre mère. La production de nourriture, les lois de la vie et de la mort, mais aussi les profonds mystères occultes des prêtresses de la Grèce antique et des mystères d'Eleusis ont été crées sous les enseignements d'Astarté. Il s'agissait de certains des mystères les plus secrets du monde antique, où les initiés apprenaient des siddhis et recevaient l'illumination. [15]

Dans son aspect de Déméter, Astarté est le plus apocryphe et le plus secret des aspects. Dans l'image de gauche, nous avons deux significations occultes cachées sur cette peinture. L'un des mots écrit « ΕΝΙΑΥΤΟΣ », qui signifie le « soi intérieur » ou le « véritable soi ». De l'autre côté, nous avons le mot « ΕΛΕΥΣΙΣ » qui signifie « L'Avènement »ou « le Devenir ». Déméter montre ici au disciple les secrets pour apporter la naissance du soi supérieur, ou la « Seconde naissance ».

La même histoire se répète dans son identité de Danu dans le folklore de la mythologie Irlandaise. En tant que Danu, elle précède les Tuatha De Danann. Les Tuatha De Danann sont une histoire folklorique irlandaise sur les Dieux et les peuples qui existaient en Irlande avant que les Irlandais d'aujourd'hui ne s'y installent, et qui faisaient preuve de pouvoirs extrêmes de l'esprit et de l'âme, mais qui étaient les plus compétents dans les arts spirituels des Dieux. Dana [Astarté] est également représentée ici comme leur mère. [16]

La profondeur de ses mystères est considérable, et l'importance de ces mystères était la « Descente aux Enfers », à laquelle se rapporte l'allégorie la plus célèbre de la Déesse Déméter. Les Enfers symbolisent le plan astral et les royaumes des morts, mais aussi la reconnexion de l'âme avec ses propres pouvoirs spirituels.

Dans ce mythe, la fille de Déméter, Perséphone, descend aux Enfers pour être finalement sauvée et ramenée auprès de sa mère. Le mythe de la « descente », également célèbre dans l'histoire sumérienne et ougaritique d'Astarté. Cette histoire, appelée « la Descente d'Astarté aux Enfers », est la restauration du pouvoir du serpent déchu [le pouvoir de fertilité] et la réunification de ce pouvoir avec la Mère Divine ou Déméter [la tête du practicien spirituel].

Lorsque ce processus spirituel est achevé, le « printemps » dont le mot grec est « Aneksis » qui signifie « Ouverture » se produit, et la personne ouvre enfin ses facultés spirituelles qui lui permettent d'aller et venir entre le « Royaume des Morts » ou le plan astral et le monde physique. Le printemps et l'épanouissement de l'âme se produisent, car les chakras sont aussi couramment représentés comme des fleurs dans toutes les traditions païennes, et la personne s'épanouit finalement et retourne à la « Mère Divine » ou Déméter.

Inconsciemment, à partir du nom de Déméter, nous parlons aujourd'hui en anglais de « The Mother » qui dans sa prononciation est proche du mot De-mater. En allemand, « La Mère » est encore appelée « Die Mutter » ce qui est une autre altération du dernier aspect du mot Déméter. Son association avec la terre, la moisson, la famille et le foyer, mais aussi avec la terre et le sol en soi, l'a amenée au fil du temps a être appelée « Terre Mère ». Comme Isis, elle est une figure maternelle qui fournit aux êtres humains tout ce dont ils ont besoin pour vivre.

Dans son alias Egyptien en tant qu'Isis, Isis est présentée comme la mère « d'Horus le Sauveur » dont a été volé la « Sainte Marie, mère de Jésus le sauveur ». Cela constitue l'un des plus grands blasphèmes et corruptions contre la Déesse. [17]

Les Symboles Divins d'Astarté : Le Pouvoir du Sigle d'Astarté

L'étoile en tant que symbole occulte est clairement illustrée dans le Sigle d'Astarté. Ce symbole, également appelé « Symbole de Perfection Pythagoricienne », est fréquemment associé à Satan en personne, et représente l'unité des 5 éléments de l'être humain.

Les éléments de l'eau, du feu, de l'air et de la terre représentent le corps et les fonctions inférieures, tandis que l'éther ou le 5ème élément représente la fine substance de l'âme et le connecteur de tous les autres éléments.
Image

Le pouvoir de ce symbole est très profond, universel, et constitue l'une des formes géométriques sacrées les plus importantes. Le fait qu'un pentagramme puisse indéfiniment entrer dans un autre pentagramme, représente l'infinité de l'énergie créatrice du cosmos, représentée dans les êtres humains comme la pulsion de procréation et de vie avec chaque génération qui se succède.

Son Sigle représente un cas où les notions alchimiques spirituelles à l'intérieur d'un sigle sont surabondantes. Il ne serait pas exagéré de dire que la plupart, sinon tous les mystères de l'âme humaine, sont expliqués dans son propre sigle.

GLOIRE À ASTARTÉ !!!

Sources/Bibliographies :

1.Méfiez-vous car il s'agit d'une source ennemie, mais elle révèle simplement que les juifs savent tout ce que les non-juifs ne savent pas : Astarté est la plus Grande et la seule qui soit Bonne – tout ce qui est mauvais à son sujet n'est que calomnie créée par les juifs. « Archives des femmes juives : Astarté : la Bible» - https://jwa.org/encyclopedia/article/astarte-bible

2. Dictionnaire du grec ancien, le mot « Astro », J. Stamatakos

3. Idem 2, le mot « Astroos ».

4. Idem 2, « Feron ».

5. Encyclopédie de la mythologie grecque et romaine. Luke Roman et Monica Roman

6. Idem 5, p.343

7. Idem 5, la section « Eos ».

8. Pour plus de détails à ce sujet, se référer au Symposium de Platon et Socrate [un texte très complexe, profondément philosophique qui nécessite une analyse approfondie pour être bien compris].

9. Le Phèdre de Platon explique également la notion d'amour philosophique. Sachez qu'en raison des différences culturelles et de la profanation des significations [principalement causée par l'église ou des analystes stupides qui ne connaissaient rien à l'alchimie spirituelle], les significations ont été assez perverties. Le texte en lui-même reste néanmoins très précieux.

10. « Le mythe de la descente aux Enfers » - un des plus célèbres mythes occultes des peuples anciens - Pour référence : https://en.wikipedia.org/wiki/Inanna#De ... underworld

11. Encyclopedia Britannica, la section « Freyja »

12. Idem 5, la section « Artemis »

13. Pour une lecture plus approfondie : « On pense que la représentation guerrière d'Aphrodite appartient à ses tout premiers acolytes et cultes à Chypre et à Cythère, où il y avait une forte influence orientale pendant la période d'orientalisation.[3] Cette représentation peut retracer la descendance d'Aphrodite à partir de Déesses plus anciennes du Moyen-Orient, comme la Sumérienne Inanna, la Mésopotamienne Ishtar, et la Phénicienne Astarté.[4][5] A Chypre, Aphrodite était également désignée par l'épithète « Aphrodite Encheios » (Aphrodite avec une lance), et il a été suggéré que le culte a été apporté de Chypre à Sparte.[3] Elle était également connue sous ce nom sur l'Aréopage et à Corinthe ».[6] – De la page Wikipedia Page d'Aphrodite Areia

14. Idem 5, la section « Artemis »

15. The Routledge Handbook of Greek Mythology, « Comment Hadès a enlevé Perséphone pour en faire sa fiancée, mais a été finalement obligé de la partager avec sa mère », page 125

16. Encyclopedia Britannica en ligne : “Tuatha De Danann” & “Goddess Dana”

17. « Le Christ en Egypte » : The Horus-Jesus Connection, D. M. Murdock

*L'information vient directement de Père Satan et a été communiqué au Grand Prêtre Hooded Cobra

Traduction par Masterj810610

Post original : https://www.ancient-forums.com/viewtopi ... 24&t=65498
Post Reply